• Cédric Leresche

Qu'est-ce-qu'une éponge ?


Suite à une conversation hier, j'ai eu envie aujourd'hui de vous poser cette question :

Qu'est-ce qu'une éponge ?

Ok, j'entends déjà la réponse : On s'en fout de ta question... Tape sur « Google » t'auras la réponse.

Ok, j'ai donc « tapé » « Google » (mais tout en douceur et en délicatesse... Bien sûr...)

Et j'ai pu trouver la définition suivante « l'éponge est un objet d'origine animale ou synthétique à structure poreuse qui lui confère une forte capacité d'absorption. C'est pourquoi son usage principal est la toilette et le lavage en général ».

Ok je sais « on s'en fout encore plus »... Tout ça pour quoi ?

En fait, tout ça pour vous conter une petite histoire (et je vais essayer de faire vite, j'ai déjà dépassé les 8 secondes d'attention)...

Donc, depuis aussi longtemps que je me souvienne, j'ai toujours été « hypersensible »... C'est une « étiquette » comme une autre... Comme beaucoup « d'hypersensibles », j'ai trouvé un nombre incalculable de « stratagèmes » pour « paraître dans les normes » (d'autant plus difficile en étant un garçon)... Pendant longtemps, la technique la plus simple, mais probablement la plus « destructrice » était d'ouvrir la cocotte minute, de vite refermer le couvercle et de « bloquer » la soupape pour la « relâcher » uniquement quand j'étais vraiment sur d'être tout seul...

Ok mais quel rapport avec «l'éponge » ? J'y viens... J'y viens...

En faite, il y a quelques années, j'ai rencontré une personne. Pour des soucis de narration, on l'appellera « Bob »... Ça sonne bien « Bob »... Et bien Bob, il disait qu'il était une « éponge »...

(D'où « Bob l'éponge »... Non, ça c'est une autre histoire, je m'égare, revenons à nos brebis...)

Et plus sérieusement,

Bob m'a permis de mettre des « mots » sur mes « maux ».

« L'éponge », en plus d'avoir ses propres ressentis extrême à gérer, récoltera aussi ceux des autres... Pour faire bref, il absorbera tout, les émotions, les sensations..., et bien « d'autres choses »... qui « traînent »...

Quand on n'a pas « conscientisé la chose » et « mal maîtrisé », je vous garantie que l'on voit ça comme une « malédiction »... Mais « conscientisé » et « maîtrisé », c'est une vraie « bénédiction » pour soi... et encore plus pour les autres...

Grâce à Bob, j'ai donc conscientisé que j'étais une « éponge »...

Il a « juste » fallu après que j'apprenne à maîtriser cela...

Mais maintenant, je suis « Cédric l'éponge »... (wesh, perso, ça le fait pas... Aucun style... « Bob l'éponge », j'aime mieux... Ok, on « reste » sur « Bob »)...

#Tranchesdevie